Les intervenants

auton16969-64ed1Florence Alazard

Florence Alazard est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’université François-Rabelais de Tours, et au Centre d’études supérieures de la Renaissance. Ses travaux portent sur l’histoire culturelle et politique de la Renaissance italienne, et particulièrement ces dernières années sur les guerres d’Italie. Elle est l’auteure de : Art vocal, art de gouverner. La musique, le prince et la cité en Italie à la fin du XVIe siècle (Minerve, 2002) et Le lamento dans l’Italie de la Renaissance. « Pleure, belle Italie, jardin du monde » (PUR, 2010). Elle est en train d’achever un livre sur la bataille d’Agnadel (à paraître aux PUR en 2016).


12871459_10154050699889246_8198020882751261205_nVincent Auzas

S’intéressant aux problématiques liées aux politiques publiques du passé, à l’étude des sorties de guerre et à la mémoire des conflits contemporains, Vincent Auzas a soutenu en décembre 2013 une thèse à la commémoration du 11 Novembre à Paris de 1919 à 2012. Cette recherche s’est déroulée dans le cadre d’une cotutelle de thèse entre Paris et Québec sous les directions d’Henry Rousso (Directeur de recherche à l’IHTP-CNRS) et Bogumil Jewsiewicki (Professeur à l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire).


Guilhem Ferrand

Docteur en histoire médiévale de l’université de Toulouse en 2009, il enseigne actuellement à l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Ses recherches concernent le quotidien des individus confrontés à des temps difficiles. Elles sont centrées sur la fin du Moyen Âge et, sans exclusive, sur le Rouergue, très richement documenté pour cette période. Les travaux en cours portent sur la comptabilité de la famille d’Armagnac, qui permet de brosser le portrait d’un prince et d’une administration aux prises avec de nombreuses difficultés, la guerre au premier plan, ainsi que sur les inventaires après décès de la ville de Dijon à la fin du Moyen Âge, source exceptionnelle pour accéder à l’ordinaire de nombre d’individus, en cours d’édition.


avt_pierre-laborie_8916Pierre Laborie

Ancien professeur d’histoire contemporaine à l’Université Toulouse II-Le Mirail et Directeur d’études à l’EHESS. Pierre Laborie est spécialiste de l’opinion publique sous le Régime de Vichy. Il s’efforce de rectifier les erreurs de l’opinion et certains excès de l’historiographie

 

 

 

 

 


dscf7184_1393324773115-jpgMarjorie Maquet

Professeure agrégée d’allemand depuis 2010.
Docteure en civilisation allemande. Thèse soutenue le 4 décembre 2015 à
l’université de Toulouse-Jean Jaurès avec mention très honorable et les
félicitations du jury à l’unanimité. (Titre de la thèse: Typologie et
enjeux des discours sur la misère dans la zone d’occupation française en
Allemagne entre 1945 et 1950).


img_1224053710853Pascal Payen

Pascal Payen est Professeur d’Histoire grecque à l’Université Toulouse – Jean Jaurès. Il a soutenu une thèse de doctorat sous la direction de Nicole Loraux, à l’EHESS (Paris), et une Habilitation à diriger des recherches à l’université de Paris I-Panthéon Sorbonne, sous la direction de Pauline Schmitt Pantel (1999). Dans une perspective d’anthropologie historique, ses recherches portent sur trois domaines croisés : l’histoire politique et culturelle des mondes grecs depuis l’archaïsme jusqu’à la fomation de l’Empire gréco romain, l’analyse de l’héritage historiographique des Hellènes et de Rome ; enfin, l’attention portée à la réception de l’Antiquité jusqu’au très contemporain. Parmi ses livres : Les Îles nomades. Conquérir et résister dans l’Enquête d’Hérodote (1997) ; Plutarque. Grecs et Romains en parallèle (1999), avec J.-M. Pailler et M. Nouilhan, ainsi que des travaux sur Marrou, sur Droysen, sur la réception de Thucydide. Ses deniers livres concernent l’anthropologie de la guerre et de la violence : Les Revers de la guerre en Grèce ancienne. Histoire et historiographie (2012), et la place que peut encore occuper la méthode anthropologique appliquée aux mondes anciens : Anthropologie de l’Antiquité. Anciens objets, nouvelles approches (2013, avec Evelyne Scheid-Tissinier. Pascal Payen est éditeur-responsable de la revue Anabases. Traditions et Réceptions de l’Antiquité (Toulouse).


6K7KZzRlNicolas Offenstadt

Né en 1967, Nicolas Offenstadt est agrégé et docteur en histoire, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, et maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie, habilité à diriger des recherches (HDR), à l’Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne. Ses thématiques de recherches concernent à la fois l’espace public au Moyen Âge et les mémoires de la Grande Guerre. Il a récemment publié L’Histoire, un combat au présent, conversation avec Régis Meyran, Paris, Les éd. Textuel, 2014. Il codirige la revue Genèses. Sciences sociales et histoire avec Nicolas Mariot et collabore régulièrement au Monde des Livres, à l’Histoire et au Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918, ainsi qu’au Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire.


Valérie Sottocasa

L’histoire de la construction des identités, religieuses et politiques notamment, est au coeur de mes recherches. Si ma thèse s’est concentrée sur les affrontements entre protestants et catholiques dans le sud du Massif Central, mes recherches actuelles se sont élargies aux problématiques de violences et de guerres civiles, notamment à l’époque de la Révolution. Mon HDR, soutenue en octobre 2014, porte sur le brigandage à l’époque de la Révolution dans le Midi de la France. Le volume inédit comporte 662 p. consacrées à l’étude des formes de protestation et des violences politiques entre 1789 et 1802 dans le Midi.


Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne au sein du laboratoire Framespa de Toulouse sur Compter les arbres. Une histoire des forêts méridionales à l'époque moderne (sous la direction de Sylvie Mouysset et de Jérôme Buridant). Ingénieur de recherche contractuel humanités numériques au labex Structuration des Mondes Sociaux. Rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux Blogue sur http://dighistory.hypotheses.org/ Tweet sous le pseudonyme d'@HistorieNumeriq/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *